Contacts pour les portes coupe-feu

Schmersal présente son nouveau contact de pont amovible pour portes coupe-feu fabriqué selon la norme EN 81-58 : 2003 / Taux d’incendie E120 adapté à tous les types de portes palières qui sont utilisées pour accéder aux ascenseurs et sont destinées à fournir une barrière à la propagation du feu à travers la cage d’ascenseur.

La norme EN 81-20 a identifié la nécessité pour les portes palières des ascenseurs d’agir comme une barrière contre la transmission du feu à travers la cage d’ascenseur.

La norme EN 81-58 spécifie la méthode d’essai pour déterminer la résistance au feu des portes palières d’ascenseurs qui peuvent être exposées au feu du côté du sol. La procédure est applicable à tous les types de portes palières d’ascenseur utilisées comme moyen d’accès aux ascenseurs dans les bâtiments qui doivent fournir une barrière coupe-feu pour empêcher la propagation du feu par la cage d’ascenseur.

L’essai consiste à exposer le côté plancher d’une porte palière d’ascenseur aux conditions de chauffage spécifiées dans la norme EN 1363-1 pour la période pour laquelle la résistance au feu de la porte doit être évaluée. Pendant l’essai, une pression positive agit sur toute la hauteur de la porte du côté exposé, ce qui fait que les gaz du four s’échappent vers le côté non chauffé. Du côté non exposé se trouve une hotte qui recueille les gaz passés et un ventilateur d’aspiration les achemine dans un conduit équipé d’un système de mesure du débit volumique. En surveillant le débit de CO2 et sa température, il est possible d’évaluer la capacité de la porte à agir comme une barrière efficace contre le feu.

Pour réussir ce test, les portes doivent donc émettre une concentration de CO2 inférieure à un certain seuil. Pour aider à passer les tests d’incendie, notre AZ061K-3824-3104 utilise un matériau à indice d’oxygène élevé pour le contact de porte et le pont de porte amovible, ce qui améliore considérablement le comportement au feu du pont de porte amovible, le rendant incombustible dans les conditions environnementales du test. Leur non-combustion permet de ne pas affecter le pourcentage de CO2 émis par la porte lors du test.